Comment choisir les lampes de lecture idéales

Lorsque vous lisez votre roman préféré avant de vous coucher ou que vous surfez sur Internet sur votre tablette, vos lampes de lecture au chevet sont là comme un ami de confiance. Avez-vous déjà réfléchi à la manière de choisir les lampes de lecture de chevet idéales? Les lampes de lecture existent en différentes tailles, options de montage et styles décoratifs. 

Tenir compte du style de votre chambre

Tout le monde a un usage différent de l’éclairage dans la chambre et déterminer comment utiliser au mieux l’éclairage de chevet vous aidera à choisir les bons luminaires. Si vous vivez dans un petit appartement ou si vous avez une chambre à coucher où l’espace est limité, pensez à des lampes murales à bras articulé . Ceux-ci sont utiles pour la polyvalence lors de la lecture de nuit  ou simplement pour une ambiance douce.

Mélanger et assortir les lampes de lecture ou les garder identiques?

Il fut un temps où les lampes de chevet étaient toutes identiques. Dans la maison moderne d’aujourd’hui, mélanger et assortir les lampes de chevet sont les bienvenus, mais essayez de les garder à la même échelle pour pouvoir les atteindre facilement des deux côtés du lit. Pensez également à utiliser un thème architectural similaire lorsque vous choisissez différents styles de base de lampe. La même couleur de base de lampe, mais différents abat-jours ou même le maintien de lampes de lecture identiques avec différentes tables de chevet sont une tendance moderne pour votre chambre à coucher. Votre chambre à coucher n’est pas soumise à des règles de conception strictes tant que vos lampes de chevet sont confortables à utiliser et donnent à votre chambre une sensation de bien-être.

Décidez quels autres luminaires seront présents dans votre chambre

En fonction du reste de votre chambre à coucher, vous aurez peut-être besoin de lampes de lecture de chevet plus lumineuses, ou bien un lustre doux peut être abondant. Pensez également aux ampoules que vous utilisez lors du choix de votre lampe de chevet. Les ampoules blanches plus douces peuvent émettre une lueur plus douce, tandis que les abat-jours en tissu plus léger peuvent produire une diffusion plus accueillante de la luminescence au chevet du lit.

Créer une chambre où vous aimerez vous retirer chaque soir peut être simplifié grâce à l’ajout d’un éclairage parfait. Décidez du style de vie de votre chambre et de l’ampleur de la surface autour de votre table pour y ajouter des appareils d’éclairage. Pensez à utiliser des appareils d’éclairage non traditionnels tels que des lustres, mais gardez à l’esprit que le mélange et l’assortiment de lampes de chevet peuvent toujours être un choix de conception bien accueilli.

Il n’ya rien de mieux que d’atteindre votre lampe de chevet de confiance pour vous aider à vous détendre après une longue journée. Choisissez les lampes de lecture de chevet idéales avec ces conseils pour vous aider à créer une expérience de lecture relaxante à l’heure du coucher où vous ne pourrez plus vous retirer.

Découvrir la Tanzanie et ses délices culinaires

découvrir tanzanie

Parmi les destinations touristiques phares du monde, la Tanzanie se particularise par ses trésors naturels qui permettent de vivre une aventure tout à fait authentique. Cette contrée africaine propose de nombreuses activités liées aux parcs nationaux et à la biodiversité. Pourtant, tout au long de leur voyage, les routards auront l’aubaine de découvrir, entre autres, la quintessence de la gastronomie locale.

Pour cela, ils seront invités à savourer quelques plats qui font la renommée de cette nation à l’échelle mondiale. L’ugali est, par exemple, un mets populaire à absolument déguster à l’occasion d’un séjour en Tanzanie. On peut même dire qu’il s’agit d’un aliment de base des habitants de ce pays. Cette préparation se fait à base de farine de maïs ou de mil, en fonction de la disponibilité de l’ingrédient dans la région et du choix du cuisinier. Elle est généralement cuite à l’eau et conçue en boule.

Pour garnir le délice, on utilise souvent divers condiments, à l’instar de la purée d’arachide obtenue grace à un écrase purée électrique ou manuel. Cette spécialité est servie avec quelques légumes, accompagnés de poisson ou de viande. À titre d’information, il existe beaucoup de maïs sur le territoire, de sorte que les gens n’aient aucune difficulté pour la réalisation de l’ugali. Cela implique également un coût moins cher.

Goûter au chapati tanzanien

Pendant leurs séjours en Tanzanie, les plus fins gourmets auront l’occasion de découvrir de nombreux pains vendus dans les marchés tanzaniens. Parmi les plus populaires, le chapati est un aliment typique à base de farine de blé indienne appelée « atta ».

Cette sorte de pain sans levain est héritée de l’influence de la cuisine indienne sur celle de la Tanzanie. Ainsi, si vous effectuez, par exemple, un voyage en Inde ou dans la région nord de Sri Lanka, vous verrez ce genre de nourriture partout. En ce qui concerne la préparation du chapati, il vous faut une plaque métallique connue localement sous le nom de tawa.

En général, sa réalisation est assez simple, mais nécessite quand même un entrainement suffisant pour obtenir parfaitement sa forme ronde. Il convient de noter que cette spécialité culinaire est présentée en petits morceaux roulés afin de faciliter sa consommation avec du dhal. Ce dernier n’est autre qu’une sauce accommodée à partir des lentilles.

Que boire au cours d’un séjour en Tanzanie ?

En séjournant en Tanzanie, vous pourrez trouver toutes sortes de breuvages. Si vous souhaitez boire tout simplement de l’eau plate, il est conseillé de ne pas utiliser de l’eau du robinet ni d’infuser des glaçons issus de celle-ci dans votre verre. Il est préférable d’acheter des eaux minérales embouteillées afin de vous rassurer de la potabilité.

Pour ceux qui veulent des boissons alcoolisées, ils auront la possibilité d’en prendre presque partout, à l’exception de Zanzibar qui recèle de nombreux établissements tenus par de fervents musulmans. Par ailleurs, dans la majorité des restaurants locaux, ils verront, entre autres, des vins typiques du pays ou ceux importés d’Afrique du Sud.

Isolation écologique des combles : est-ce possible ?

L’isolation des combles est incontournable quand on veut se prémunir contre les aléas du climat. Mais cette opération confère aussi de la valeur à votre maison, surtout lorsque vous envisagez de la revendre. Existe-t-il des solutions d’isolation écologiques et efficaces ? Oui, et cet article en fait le tour.

La laine de chanvre

Le premier isolant écologique pour les combles est la laine de chanvre. Il s’agit d’un matériau écologique aux propriétés d’isolation phonique et thermique exceptionnelles. Le chanvre résiste en plus à l’humidité et constitue un excellent répulsif contre les rongeurs. D’ailleurs, avant toute pose d’isolation de comble, pensez à toujours nettoyer vos combles pour enlever la poussière. Pour ça rien de plus simple que d’utiliser un aspirateur ou laveur de sol. Surtout si vous avez installé dans votre chambre un panier pour transporter votre chat, cet outil vous sera très utile.

Il est facile à poser et permet de profiter d’un confort optimal en hiver et en été. Le chanvre dispose d’une bonne capacité d’inertie thermique. Cela signifie qu’elle accumule efficacement la chaleur pendant la journée sans surchauffer la pièce. Un expert saura découper et poser les panneaux de laine de chanvre sous vos combles pour vous faire profiter de ce produit.

La laine de roche

C’est un produit naturel constitué à 98% de basalte et de 2% seulement de liant. Ce matériau très isolant dure aussi très longtemps. Dans les faits, c’est l’isolant écologique pour combles offrant le meilleur rapport qualité-prix. Le matériau ne pourrit pas, et se pose sans difficulté sous les murs, sur une toiture ou sur un sol.

La laine de verre

La laine de verre se compose de sable et de verre recyclé. Il offre aussi de bonnes propriétés phoniques et thermiques. Cette laine est facile à manier, et tout le monde ou presque peut le découper et le poser pour isoler des combles. La laine de verre est imputrescible et n’absorbe pas de l’eau. Elle convient parfaitement aux pièces humides. De plus, il s’agit d’un matériau ininflammable qui peut se révéler précieux lors d’un incendie en sécurisant les combles qui brûlent souvent très rapidement.

L’ouate de cellulose

La ouate de cellulose est considérée par beaucoup de professionnels comme l’isolant parfait. 100% écologique, elle est fabriquée avec des journaux recyclés et du sel de Bore, ce qui rend les fibres plus résistantes au feu et à la moisissure. La ouate de cellulose possède une capacité d’isolation thermique 6 fois supérieure aux autres isolants. C’est pourquoi on l’appelle souvent « l’isolant 4 saisons ». Elle offre aussi d’excellentes performances acoustiques et assure une hygrométrie optimale de l’air. Grâce à ces atouts, les combles de la maison sont moins étanches à l’air. Le déphasage thermique de ce matériau est très élevé : en effet la chaleur met 12 à 15 heures à la traverser, contre 7 heures en moyenne pour la laine de verre et de roche.

Si vos combles sont envahis par l’humidité, vous devriez sans doute envisager la pose de la laine de coton ou de lin. Dans tous les cas, vous devriez demander un devis et faire appel à un professionnel qui vous conseillera le meilleur isolant en fonction de la configuration de votre logement.